Digo! funfou rainbow !
Plus je ris plus je pense !
Plus je pense plus je ris !
Recherche personnalisée
 

Le 12 février 2016 est un merveilleux jour dans la belle vie de


Vous êtes plus de 28 000 000 de visiteurs uniques de partout sur la planète qui ont vu au delà de 86,000,000 de pages web sur nos différents sites web depuis le 5 juin 1999 ( 6,099 jours ). Nous en sommes très fiers et plein de gratitude. Merci de parler de nous à tous vos amis !!!


Édition numérique sur
Amazon, Google Play
et Kobobooks.


Édition numérique sur
Amazon et Kobobooks.

  Quoi de neuf ?


100 choses à faire une fois dans sa vie
A chacun ses côtes
Aimer à l'indicatif presque-parfait
Alexandre et Diogène
Ancien proverbe japonais
Arbre en tête
Arbre ou ballerine
Assez est assez
Au revoir maman
Auto à vendre
Aux toilettes
Avez-vous de bons yeux ?
AVOIR ET ÊTRE
Benoït XVI, pape connu ou cornu, c'est selon
Blagues courtes - page 3
Blagues courtes - page 4
Bon lundi
Bouddha rebelle:sur la route de la liberté
Bouts de crayon
Ça marche
Carte de Voeu
Ç'est pas dimanche - Tome 1 - Le camp Selabor
C'était au temps des mammouths laineux
Chef d'oeuf
Cherchez la femme
Cherchez le visage
Chien qui fait pipi la tête en bas
Chiens déguisés pour l'Halloween
Comment s'aimer toujours
Craquant
Curiosités linguistiques
Daffy saute en parachute
Enfants vifs d'esprit
Énigmes courtes page animaux
Énigmes courtes sur les 2
Énigmes de dinosaure
Énigmes drôles
Énigmes logiques
Époussetage
Êtes-vous du 4 ième âge ?
Faites l'expérience du bonheur
Ferme-la
Funfou.com est partout à Genève
Il était une fois une vache
Indignez-vous
J'ai appris
Je t'aime en plusieurs langues
La balle-molle
L'abondance
L'abondance pour débutants
La chasse au chevreuil
La danseuse
La dictée
La fable du porc-épic
La forgeronne
La galère
La gratitude : un état d'être
La leçon de l'aigle
La légende de l'esturgeon
La légende du castor
La légende du dragon vert
La légende du huart
La légende du loup blanc
La légende du sirop d'érable
L'alphabet
L'amour vu par des enfants
L'ange intérieur
La pensée humaine peut tout
La pomme
La première auto à Montréal
L'arbre-carte des États-Unis
L’arbre à souhaits
La règle d'or
L'art d'accueillir la ménopause avec le Dr Vautmieux Henrire
La secrétaire futée
La souffleuse
La spirale hallucinante
L'atelier de mecanique
La tête dans les étoiles
La trappe à souris
La vie est comme une tasse de café
Le barbier
Le bonheur est entre vos mains
Le bus du future
Le caillou
Le camion de vidanges
Le carré rouge
Le chat qui voulait être lion
Le ciel et l’enfer - Un conte de Paulo Cuelho
Le Code secret de la réussite
Le corbeau et le lapin
Le coucou
Le dragon et le phénix
Le fou, le sage et l’oiseau
Le garde romain
Le jeu du devin
Le mur
Le nez du chameau
L'énigme de Blanche Neige
L'énigme d'Einstein
L'énigme des chats
L'énigme des galets
L'énigme du fermier
Le phare
Le plus grand des secrets
Le principe du petit pingouin
Le renard et le petit prince
Le réveil
Les accros du boulot
Le sac de patates
Le sandwich
Le sapin et le pommier
L'escalier mystérieux
Les chemins de la vie
Les Ducs de Montréal
Le secret
Le secret du bonheur - conte africain
Le secret de l'optimiste
L'esprit d'ahola
Le souhait d'un père
Les chuchoteuses
Les Enfants du bonhomme dans la lune
Le sens de la paix
Les hommes sont comme...
Les oiseaux explorateurs
Les petits pois
Les premiers parents
Les 4 étapes de la vie
Les 7 bonnes raisons de croire en l’au-delà
Les quatre accords toltèques
Les quatre principes de la spiritualité indienne
Le succès à tous les âges de la vie
Le test de la baignoire
Le test de la banane
Le test des 100 personnalités
Le test des chaussures
Le test du dessert
Le test des yeux
Le ventriloque
Le very beautiful Noêl
Le vieillissement
Le vieux caniche
Le vieux sage
Le Vol du colibri
L'héritier du roi
Lit double
L'oeil de Dieu
Max Gros-Louis : le corbeau de Wendake
Marcher sur l'argent
Merci la vie
Mon grand
Motoburger
Murmures
N'abandonne surtout pas
N’arrête jamais de chanter
Naviguez vers vos rêves
Nouvelles énigmes courtes 3
Nouvelles énigmes courtes 4
Nouvelle terre
On a trouvé de l'eau sur Mars
On veut votre bien et on l'aura
Où est Dieu ?
Pensouillard le hamster
Petite énigme mathématique
Petite illusion d'optique très drôle
Petit test de lecture
Ping - La suite
Poignee-de-mains
Prière du soir
Quand amour ne rime plus avec toujours
Quel tateur êtes-vous ?
Qu'est-ce qu'un grand-parent ?
Que voyez-vous dans cette galaxie?
Que voyez-vous dans cette image?
Qui est-là ?
Qui voyez-vous ?
Qui est votre idole ?
Qui suis-je ?
Rayon X
Recherche de partenaire
Si j’avais su...
Socrate Jésus Bouddha
Test de logique
Texto amoureux
Tour de carte hallucinant
Tout le monde
Trouvez l`homme qui se cache dans la photo
Un chien très propre
Un cours sur l’abondance
Une bécassine se cache dans cette photo
Une dictée 100 fautes
Un hôtel dans les nuages
Un léopard est caché dans cette photo
Un morceau de gâteau
Un petit rien
Va au bout de tes rêves
Vieillir en beauté
Vis
Vive Les Fraises ! ( de l'île d'Orléans bien sûr )
Vivre simplement




Garderie Griffin



Maryse Lapointe
artiste peintre



Radio Floride



Cabane à sucre d'un beauceron aux USA


D'autres coups de coeur...


carte des visiteurs
ip-location

  imprimer main droite English

La légende des oiseaux !


Les oiseaux ( Lente Buter )

Au début du monde, le Créateur, que les Indiens Abénakis appellent Tabaldak créa la terre et pour eux, la terre devint le jardin de Tabaldak. Depuis ce jour, la vieille terre-mère donne les plantes qui nourrissent et les plantes qui soignent. Tabaldak avait créé tout ce dont les hommes avaient besoin pour vivre sur terre. Il avait tout créé ou presque, car pour les Indiens le Créateur n'est pas parfait, sinon il aurait créé tous les Indiens parfaits.

Tous les Indiens étaient en extase devant la création jusqu'au moment où Ours blanc décida de mettre son gros manteau blanc sur le pays et souffla son haleine froide pour faire arriver l'hiver.

À cette époque, les Indiens vivaient la majeure partie de leur temps dans le tee pee et les petits papooses sont vite devenus bien tristes. Ils n'avaient plus rien pour s'amuser, sauf les cendres du feu qui paraissaient à peine tièdes tellement le froid était intense. Durant l'été, ils avaient joué avec les feuilles de l'arbre sacré. Ils en avaient fait des colliers, des panaches, des papillons et ils avaient aussi joué avec le ruisseau. Mais avec la neige qui avait tout recouvert de blanc, tous leurs jouets avaient disparu et ils étaient devenus bien tristes. Tellement tristes que grand-maman Marmotte le remarqua et décida d'aller voir Tabaldak. Elle lui dit :

"Tu as créé de bien belles choses pour tes enfants adultes. Tu as tout donné pour qu'ils puissent bien vivre. Mais tu as oublié mes petits papooses".

Tabaldak réfléchit un instant et approuva grand-maman Marmotte. Il promit d'arranger les choses. Aussitôt que le printemps se pointa le nez, il se mit à réfléchir à ce qu'il pourrait bien créer pour leur rendre l'hiver plus agréable. C'est alors qu'il se rappela avoir vu les enfants jouer avec les feuilles de l'arbre sacré. Il décida donc de créer les oiseaux. Mais dans sa hâte de faire plaisir aux enfants pour l'hiver prochain, il créa les oiseaux tous blancs, de la même couleur que l'hiver.

Les enfants furent très heureux de cette création. Vous auriez dû les voir jouer avec les huards, les canards, les sarcelles, les perdrix, les pic-bois, les hirondelles, les parulines, les gros-becs, les roselins, les bruants, les chardonnerets, les mésanges, les merles, les moineaux et les colibris. Les papooses ont passé le printemps, l'été et même l'automne à s'amuser avec leurs nouveaux amis les oiseaux.

Lorsqu'Ours blanc jeta de nouveau son gros manteau blanc sur le dos de la terre-mère, les enfants se rendirent compte que les oiseaux étaient de la même couleur que la neige et qu'ils pouvaient à peine les voir. Même les oiseaux étaient bien embêtés pour se reconnaître entre eux. Ils étaient tous de la même couleur. Ils retournèrent dans leur tee pee avec encore beaucoup de tristesse.

Grand-maman Marmotte vit la tristesse des enfants. Elle retourna voir Tabaldak et lui dit :

"Tabaldak, je crois que tu as créé les oiseaux un peu trop vite. Tu as donné aux adultes une nature toute colorée à ton image, mais tu as oublié que les petits enfants méritaient aussi ces mêmes couleurs pour leurs oiseaux".

Tabaldak réfléchit et finit par dire à grand-maman Marmotte :

"Tu as bien raison. Je vais réparer mon erreur. Appelle tous les oiseaux et dis-leur de se rassembler ici devant moi".

Pendant ce temps, Tabaldak alla prendre du brun terre, du vert pelouse, du vert arbuste, du bleu ciel, du jaune soleil, du rouge feu, du gris nuage et fabriqua de merveilleuses teintures qu'il mit dans de magnifiques pots en écorce de bouleau que grand-maman Marmotte avait fabriqués pour lui. Les pots sentaient bon l'écorce fraîche.

Tabaldak plaça les pots de teinture devant lui. L'oie blanche s'avança la première près de Tabaldak et lui donna une plume afin qu'il puisse colorer les oiseaux. L'oie blanche lui dit :

"Prends ma plume pour faire ton travail de création. Moi je resterai blanche afin que tes enfants s'en rappellent. Chaque année, je passerai au-dessus de leur territoire pour qu'ils se souviennent de toi.

Jusqu'à ce jour, l'oie blanche n'a pas encore manqué à sa parole. Chaque printemps, de la fin mars jusqu’à la fin mai, près d'un million d'oiseaux fréquentent les berges du lac Saint-Pierre à Baie-du-Fèbvre. Des milliers d'ornithologues amateurs et les amants de la nature se donnent rendez-vous le long des zones inondées pour observer le retour spectaculaire des oies blanches.

Le Créateur commença donc son travail. Avec le rouge et le brun, il colora le merle. Avec le bleu, il donna ses couleurs à l'hirondelle. Avec le jaune, il colora le chardonneret et ainsi de suite, jusqu'à ce que tous les oiseaux soient recouverts des couleurs de la nature. Vous pourriez même, si vous prenez le temps d'observer les oiseaux, deviner où Tabaldak a pris la teinture pour colorer chaque oiseau que vous observez. Il n'y a pas de couleur sur un oiseau qui n'est pas dans la nature.

Pendant qu'il faisait son travail avec patience, un oiseau le dérangeait constamment. Il criait, battait de l'aile bruyamment, bousculait les autres et oubliait de partager la joie de ses frères. Il alla même devant le Créateur pour l'insulter en lui disant que ses teintures étaient bien belles, mais pas assez brillantes pour les mettre sur son magnifique plumage. Patiemment le créateur continua son travail. L'oiseau était de plus en plus dérangeant, battant de l'aile et criant constamment.

Il revint devant le Créateur encore une fois et d'un coup d'aile renversa tous les pots de teinture. Les teintures en se renversant se mélangèrent et devinrent toutes noires. Vous auriez dû voir grand-maman Marmotte derrière le tee pee. Elle était dans tous ses états, n'en croyant pas ses yeux de voir ce que l'oiseau avait fait.

Le Créateur, dans sa grande patience, ramassa la teinture noire et la remit dans un nouveau pot que grand-maman Marmotte avait apporté. Il reprit sa plume et continua son travail. L'oiseau dérangeant revint une troisième fois devant lui pour l'insulter à nouveau, mais cette fois-ci, Tabaldak saisit l'animal par les pattes, le plongea dans la teinture noire et le leva très haut au bout de son bras en lui disant :

"Telle est ta volonté mon bel oiseau et telle est ma volonté. Parce que tu l'as bien voulu, tu seras toujours un oiseau dérangeant et bruyant. Tu auras toujours un vol lourd et bruyant. Les autres oiseaux te craindront et les animaux te fuiront. On t'appellera le Corbeau".

Et il laissa partir l'oiseau. Mais ce n'était pas le dernier oiseau. Le dernier oiseau arriva humblement devant Tabaldak. Il excusa le comportement effronté du corbeau et dit au Créateur :

"Tabaldak, je regrette le geste du corbeau. J'aurais voulu que tu couvres mes plumes de l'arc-en-ciel de ta création. J'aurais pu, ainsi coloré, voler très haut vers le soleil et tracer de grands cercles pour que tes enfants puissent y voir toute ta puissance. J'aurais voulu être ton symbole pour tes enfants".

Le Créateur fut bien ému par les paroles de l'oiseau. Il dit à l'animal :

"Ouvre bien grandes tes ailes".

Il prit alors sa plume et la plongea dans la teinture noire. Il en mit un peu sur le bout des ailes, un peu autour du cou. Il en mit aussi un peu sur la queue et balaya tendrement le dos de l'animal en lui disant :

"Telle est ta volonté mon bel oiseau et telle est ma volonté. Tu seras mon symbole. Tu voleras très haut pour tracer le cercle sacré. J'y mettrai toute ma puissance et mes enfants le verront. Tu seras le seul animal à regarder le soleil bien en face. On t'appellera l'AIGLE. Et pour s'en rappeler, chaque fois qu'un de mes enfants plantera un poteau dans le sol pour y graver ses symboles et ses totems, tout en haut il placera tes ailes pour me symboliser. Tu seras un guide pour mes enfants. Telle est ta volonté mon bel oiseau et telle est ma volonté.

Je veux que vous sachiez que depuis ce temps-là, les Amérindiens utilisent les plumes de l'aigle pour s'en faire de belles décorations et qu'il y a toujours une plume d'aigle attachée à la pipe sacrée.

Cette légende est encore très vivante dans le village Abenakis d'Odanak au Québec.

auteur inconnu

Pour en savoir plus sur les Abénakis d'Odanak, cliquez ici

Pour visiter la halte migratoire des oies blanches à Baie-du-Fèbvre, cliquez ici

Contes - Fables - Légendes pour notre temps

Amour - Amitié - Relations - Famille

Découvrez et partagez
le pouvoir illimité
de la clé de gratitude.
Cliquez sur la clé.
la clé de gratitude


Des images amusantes à envoyer à vos amis et à votre famille


Envoyez un
bonjour

Envoyez un
clin d'oeil

Envoyez des
gros bisous

Envoyez
Mona Lisa

 Un fun fou pour tous les âges et tous les goûts

Entrez le courriel de votre ami(e):

purple divider !


Frogo la grenouille GPS
100 personnalitées mondiales
test des 100 personnalités
ca marche !
Ça marche
loup blanc/white wolf
La légende du loup blanc
le huart à collier !
La légende du huart

purple divider !

montnorail !
Un monorail dans
le Vieux-Montréal
le plus petit oiseau au monde ! 
WIDTH=
le plus petit oiseau au monde
Poupon rose !
200,000,000 de photos de poupons. Trouvez la vôtre
Blanche Neige !
L'énigme de Blanche Neige
La légende des oiseaux !
La légende des oiseaux !

Recherche personnalisée
 
Pictogramme Merci "La gratitude est un merci plein d'amour." Michel Poulin. Merci de parler de la clé de gratitude à tous ceux que vous aimez !

la clé de gratitude

Découvrez le pouvoir de la clé de gratitude
et partagez votre bonheur avec tous ceux
qui ont fait une différence dans votre vie !
soleil rigolo! 
 NOTRE MISSION : faire sourire toute la planète ! Connaissez-vous plus beau métier au monde?
 "On ne peut donner que deux choses à nos enfants : des racines et des ailes". (proverbe chinois)
 La vie est courte... sourions un peu plus !   Merci de votre visite. © funfou.com   fable,fables,conte,e cartes,contes,légende,légendes,pages amusantes,pages drôles,pages comiques,
faire rire,rigoler,juste pour rire,drôleries,cocasse,marrant,clowns,joyeux,bon vivant,amusant,moqueur,moqueries,sourires,
souriant,heureux,bonheur,humeur,enfantillages,risible,rieur,dérider,hilarant,espiègle,enfant,
malin,jeux,plaisanteries,trait d'esprit,ridicule,anormal,étonnant,bizarre,curieux,étrange,
singulier,surprenant,fantastique,plaisant,risible,se tordre de rire,s'éclater,folies,folleries,
gaulois,gauloiseries,humour,bonne humeur,blagues,animaux,anecdotes,énigmes,amour,amitié,famille,
images cocasses,souhaits comiques,illusions visuelles,pensées,penserie,témoignages,visages cachés,
  
 Quoi de neuf?